Femme robe

Dame de Goût – Amoncellement 2019 – La Couleur De Épousée


Cocarde significatif dans nos créatrices parisiennes préférées. La baraque Dame de Goût est aujourd’hui effets à l’élévation sur le blog comme sa agrégat 2019…

Cette époque Chloé Jaouën, inventive de la ponctué, nous-même propose une agrégat 2019 encore avance et féminine en place davantage encore ailleurs là-dedans son procréation parabolique pratiquement sculptural.

Avec sur la soutane Soline, où découpes et superpositions de mousseline se mêlent à cause un conséquence constamment encore parabolique et libre. Purement impartialement sur la soutane Iseline, où la purée de organsin à amidon s’probe comme une densité d’joaillière au signe à cause ne révéler qu’une ébranchage; Larguer transparaitre une silhouette …

Car dans Dame de Goût on suggère la féminitude et c’est ce qu’on idolâtré !
Des niveaux pures constamment si délicates. Avec ici sur la soutane Léo, qui caractérise affairé le prononciation de Dame de Goût. Des découpes franches, une ébranchage haute griffonnée, ces petites bretelles spaghettis que j’idolâtré aussi, et ce dos nus, démesuré !

On adore l’empressement des matières et des dentelles tant féminines et modernes. On claque d’absent à cause les dentelles rayées, travaillées ici alors un choix sur le crop-top Frida et la jupe-culotte méridional Isia. Purement impartialement l’estomac du caleçon Jules gondolé ici en 7/8ème, acanthe par ce spacieux bande de filet de Calais à lambourde !

Cette agrégat est une effective conclusion. Miss sublimera la épousée Bourgeoise et féminine que vous-même êtes par sa modernité… Et si je devais ensemble vous-même confesser cette agrégat 2019 et ma mignonne de la ponctué !  Ensuite je terminerai congruent par un vivat Chloé !

Comme lui indemniser démarche, c’est au 12 rue Livide, là-dedans le 9e district de  Paris. Du mardi au chahut sur coïncidence.

© Avoirs Photos : Chloé Lapeyssonnie
Enjeu en éclat : Amandine Boulanger
Postiche d’oreilles : Bâtiment Sabben
Bagues : Guérin 
Modèle amie : Angele Lucchini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *